Vannerie et poterie

Fin mars, j’ai eu l’occasion de faire une nouvelle journée de stage de vannerie. Au programme : une petite panière et une boule décorative. Toujours aussi agréable comme activité !

J’ai aussi ramené ma dernière production des cours de poterie : des petits pots modelés puis gravés.

Petit tour au jardin

J’y ai passé tous les jours de beau temps, j’ai taillé, nettoyé, désherbé, tondu … je fais le tour chaque jour des nouveautés, je guette l’arrivée de chaque fleur, chaque petite pousse, je feuillette les catalogues de plantes dans le train et je me suis offerte cet après-midi une petite séance photo.

De la créativité

Je me suis posée beaucoup de questions sur la créativité dernièrement. Suis-je vraiment créative si ma source principale d’inspiration est Pinterest ? Quel intérêt de montrer ce que je fais alors qu’il y a tant d’artistes talentueux ? Ai-je vraiment un quelconque « talent » ? Que pourrais-je faire pour développer ma créativité ? N’étant pas convaincue et ne voulant pas paraître prétentieuse, je me cache derrière le terme « bidouilles ».

Parfois, je suis impressionnée par les « artistes » décomplexés qui exposent lors de foires et autres marchés créatifs. Je n’aurais jamais osé montrer certaines « oeuvres » et encore moins les mettre en vente !

Et puis finalement, j’ai décidé de me laisser porter par le plaisir de créer, sans injonction de résultat ou d’originalité ! Mon dernier essai est inspiré par une artiste mexicaine, Ingrid Sanchez dont j’aime le côté abstrait des compositions florales.

J’ai aussi commencé à utiliser la gouache. Rien à voir avec les souvenirs d’école !

J’ai commencé un journal créatif, où je mêle dessins, collages, peinture, écriture, … Je griffonne le soir après l’école pour me détendre, j’y écris des phrases qui me parlent, j’y recopie des citations, … Si le sujet vous intéresse, je vous conseille pour cela le livre Le nouveau journal créatif de Anne-Marie Jobin.

Mon dernier dada ce sont les petites boites. Elles trainaient dans ma salle de classe depuis longtemps, suite à une erreur de commande. Un p’tit tour sur pinterest et voilà mes premières p’tites boites.

Et par le biais de la bibliothèque de mon village, j’ai rencontré 4 femmes avec qui j’ai constitué un petit club créatif. On se réunit le samedi matin, chez l’une ou chez l’autre. Sans prétention aucune, si ce n’est le plaisir de partager un moment créatif. Chacune bidouille de son côté, on échange des idées, des références … Et deux d’entre elles qui disaient ne pas savoir dessiner, se sont depuis lancées et ont acheté une boite d’aquarelles !

Lapinou year !

Bon elle est nulle, surtout en mars, mais moi je trouve ça drôle. Comme la blague de la fraise qui fait du cheval en faisant : tagada, tagada.

Je sens qu’il y en aura d’autres avant Pâques.

(d’après Pinterest)

De retour !!!

Le blog reprend du service ! Je l’avais délaissé au profit d’instragram, j’aimais la facilité avec laquelle je pouvais mettre en ligne ce que je faisais. Et puis je me suis de plus en plus souciée du nombre d’abonnés et de likes, des commentaires, j’ai commencé à me comparer aux autres. Du coup j’ai finalement décidé de supprimer mon compte instagram (et facebook par la même occasion). Mais je garde l’envie de partager ce que je fais ainsi que d’en garder une trace. Alors me revoilà !

Mais qu’a fait la Maikress pendant l’année 2018, à part continuer d’aménager et décorer son petit nid et cultiver son jardin ?

Alors j’ai continué à jouer avec plaisir avec ma palette d’aquarelles.

J’ai fait des cartes de voeux, d’anniversaires, …

Je suis retourné au cours de poterie et j’ai fait un stage de vannerie et un de gravure.

J’ai refait un carnet de voyage pendant nos vacances en Bretagne. Avec tellement de plaisir que j’ai même continué un peu en rentrant …

Et puis il y a eu aussi un peu de broderie, un peu de couture, des pompons et des fanions, des pliages, et d’autres bidouilles …

Home sweet home

Ces derniers mois, la maikress a bidouillé en grand ! Arrachage, démontage, placo, peinture, carrelage, papier peint, parquet, sanitaires, cuisine, … et j’en passe pour faire passer la maison de grand-mère que nous avons achetée des années 80 à aujourd’hui. Nous sommes plutôt fiers du résultat mais j’ai maintenant très envie de troquer les rouleaux et les sacs de gravas contre la machine à coudre, l’aquarelle, le crochet et la griffe de jardin !

WP_20170306_029-COLLAGEIMG_20170917_193702-COLLAGE

 

Dreistein et Bernstein

Nous avons repris nos balades en forêt.

Au programme, début avril, le Dreistein au départ du parking 2 du Mont Saint Odile. Nous avons fait une boucle longeant une partie du mur païen et passant par le couvent dans lequel je n’avais pas mis les pieds depuis des années !

 

Puis par ce beau dimanche ensoleillé, le château du Bernstein, avec une bonne grimpette depuis la chapelle Saint Sébastien de Dambach la ville. Mais le pique nique dans la cour du chateau et la vue depuis le donjon en valaient la peine.